Cabilao


Cabilao est un endroit relaxant loin des sentiers battus typiques des Philippines avec d’incroyables sites de plongée tout autour de l’île.

L’endroit parfait pour se mettre au calme le tout combiné avec des plongées de renommée mondiale. Les hippocampes pygmées, les étranges créatures ainsi que les coraux durs et mous aussi diverses que variés ont fait de cette île un must, particulièrement pour les plongeurs. À présent, il y a deux réserves marines protégées (zones de non-pêche) autour de l’île. Les seuls transports motorisés que vous pourrez trouver sont quelques tricycles et deux ou trois motos, qui servent aussi de moyens de transport communément appelés « habal-habal », ils vous amèneront partout pour de petits prix. Cependant, la plupart des distances sur Cabilao sont si faibles que vous pourrez facilement les faire à pieds. Le manque de routes signifie aussi que dans l’île tout doit être apporté par banka : matériaux de construction, bois, nourriture (sauf le poisson pêché localement) et, pendant les périodes de sécheresse, l’eau douce pour boire et se laver.

L’île triangulaire de 7.2 kilomètres carrés est située sur la côte ouest de Bohol, en face de l’ île de Cebu. Cabilao est constituée de cinq barangays (villages) : Talisay, Cambaquiz, Looc, Pantudlan et Cabacongan. Ses environ 5200 sympathiques habitants survivent grâce à la pêche, au tourisme, un peu del’agriculture et du tissage de sacs. L’île est aussi le foyer du seul lac naturel de Bohol, le Lac Lanao, près du barangayPantudlan, qui sert aussi depetite réserve ornithologique pour le passage des oiseaux migrateurs.