Dauin


Negros est la seconde île la plus grande dans les Visayas, après Panay. Negros, divisée en une partie Occidentale et une partie Orientale, a des origines montagneuses et volcaniques, est très fertile et est aussi connue sous le nom de ” l’île de sucre “, parce que plus de la moitié des terrains agricoles est utilisée pour des plantations de cannes à sucre.

Quand les explorateurs espagnols sont arrivés en Negros Orientale en 1565, ils ont trouvé des natifs qui appelaient l’endroit “Buglas”, nommé d’après une sorte de grande herbe ressemblant à la plante de canne à sucre actuelle. L’herbe Buglas poussait alors abondamment dans l’île. Les Espagnols ont rencontré beaucoup de personnes noires avec des cheveux noirs crépus parmi les habitants, ils ont donc appelé l’île Negros (noirs en espagnol). À ce moment-là, il y avait deux types d’habitants, les locaux noirs appelés Ata ou Agta (Negrito) et les Proto-malais connus aussi comme Bukidnon avec la peau brun foncé.

Negros Orientale occupe la moitié Sud-Est de l’île de Negros, et Negros Occidentale englobe la partie Ouest. Il y a un total de 5,402.30 km² de terres. Une chaîne de montagnes accidentées sépare Negros Orientale de Negros Occidentale. Contrairement à sa province jumelle, qui appartient à la région Visayas Occidentale, Negros Orientale appartient à la région Visayas Centrale. Negros Orientale fait face à Cebu à l’est à travers le Détroit de Tañon Sur et Siquijor au sud-est. La Mer Sulu la borde au sud.

La topographie de la province est caractérisée par des chaînes de montagnes basses et cannelées qui se trouvent surtout près du littoral. À la frontière sud de la province se trouve les Cuernos de Negros (les Cornes de Negros), un stratovolcan qui culmine à 1864 mètres. À la frontière nord de la province se trouve le Mont Canlaon, le pic le plus haut de l’île avec une hauteur de 2465 mètres et un volcan en activité. Il y a plusieurs plateaux dans la partie interne ouest de la province. Un des points de repère de Dumaguete est le Clocher de Dumaguete qui est debout à côté de la Cathédrale Ste. Catherine d’Alexandrie. Il servait autrefois à avertir la ville des attaques de pirates.

Chaque ville de Negros Orientale célèbre une fête annuelle, traditionnellement consacrée à un saint qui est le patron de la ville. Dans certaines des plus grandes villes, il y a des fêtes particulières pour des voisinages spécifiques ou barangays.

De plus, le Festival Buglasan, qui a été remis au bout du jour en 2001, est célébré annuellement en octobre dans la capitale provinciale de Dumaguete et est considéré comme “le festival des festivals” de Negros Orientale. C’est une célébration qui dure une semaine où vous pouvez voir dans chaque ville et villages de Negros Orientale les cabines atypiques où sont exposés des produits naturels et des attractions touristiques. L’apogée de cette célébration est le défilé de chars et la compétition de danses de rues.